Jun 17, 2017

[Books] L1 Lettres Modernes.

Durant cette première année en Lettres Modernes, j'ai découvert pas mal d'auteurs inconnus avec toutes les lectures obligatoires.
Le premier semestre a été assez mitigé niveau lecture.
J'ai beaucoup aimé :
  • Verre Cassé d'Alain Mabanckou. C'est un livre que j'ai choisi de lire pour le choix que l'on devait faire en Littérature francophone. De plus, j'ai apprécié la façon dont le professeur nous a fait son cours. Ce livre m'a donné envie de découvrir un peu plus l'auteur.
  • Les Regrets, Les Antiquités de Rome de Joaquim du Bellay. J'ai du faire un exposé (de presque deux heures au lieu de 20 minutes) sur deux poèmes des Antiquités de Rome avec une amie. Je n'aime pas spécialement la poésie mais c'est un recueil à relire de temps en temps.



Ensuite, je n'ai pas du tout aimé :
  • Moby Dick de Melville. Je trouve dommage que le professeur ne nous ai pas demandé / obligé de le lire en VO parce que c'est plutôt compliqué. Je ne l'ai pas trouvé intéressant sauf pour ceux qui s'intéresse de près aux baleines. Et puis, l'étudier en une heure n'aide pas du tout.
  • Le Roman comique de Scarron. Mon horreur du semestre ! J'aurai aimé ne pas découvrir cet auteur. C'est un roman que je n'ai pas compris (sauf après maintes explications).  Notre professeur a trouvé beaucoup d'humour dans le livre mais cela m'est passé complètement au-dessus de la tête.



Enfin, il y a les autres livres dont j'ai eu un avis mitigé :
  • La Métamorphose, suivie de Dans la colonie pénitentiaire de Franz Kafka. Je n'ai jamais lu cet auteur avant mais La Métamorphose est bizarre : j'ai eu l'impression de regarder un insecte à la loupe pendant toute ma lecture (je déteste les insectes).
  • Souvenirs de la maison des morts de Dostoïevski. Je n'ai pas détesté cette lecture mais je pense que si on l'avait étudié en cours, je l'aurai plus apprécié. Je vais bien évidemment lire d'autres livres de cet auteur (même si ce ne sera pas dans l'immédiat)
  • L'écriture ou la vie de Jorge Semprum.
  • Je trouve dommage que le cours avec les trois livres précédents n'est presque jamais eu lieu (nous avons simplement eu l'introduction ; après, la professeur n'est plus jamais venue). Ce sont pourtant des oeuvres intéressantes à étudier et à lire.
  • Une vie de boy de Ferdinand Oyono. Il fait partie du choix de trois livres que j'ai choisi pour la Littérature francophone. Je n'ai pas vraiment été sensible à la fin trop rapide du livre.
  • Les soleils des indépendances d'Ahmadou Kourouma. En Littérature francophone, on nous en a pas mal parlé. Néanmoins, j'ai été trop dérouté par cette histoire pour l'apprécier pleinement. Et après la très bonne lecture du roman d'Alain Mabanckou, j'en attendais beaucoup plus.




Cepdant, pour le second semestre, tout change. Les livres proposés dans les TD que j'ai choisi et en CM sont beaucoup mieux. Le meilleur pour la fin.
J'ai été sous le charme des livres de la littérature haïtienne et ceux du mythe d'Ondine :
  • Gaspard de la Nuit d'Aloysius Bertrand. Dans ce recueil de poème, j'ai adoré l'univers médiéval qui le traverse.
  • Le mât de cocagne de René Depestre. J'ai lu ce roman non-obligatoire car notre professeur nous l'a conseillé pour nous aider à comprendre Hadriana dans tous mes rêves. C'est un bon roman pour découvrir la spiritualité vaudou en Haïti.
  • Gouverneurs de la rosée de Jacques Roumain. C'est le roman que j'ai le plus apprécié de toute cette année. Malgré le fait que ce soit une histoire d'amour (ce dont je suis allergique), les connaissances en éthnographie de l'auteur nous permettre de comprendre pleinement pourquoi les écrivains haïtiens font entrer le peuple en littérature.
  • Hadriana dans tous mes rêves de René Depestre. Avec ce roman, j'ai appris ce qu'était la zombification et comment se manifestait l'érotisme merveilleux en Haïti (et dans la Caraïbe).
  • Ondine de La Motte-Fouqué. J'ai adoré ce conte : tous les détails sur les endroits, les couleurs, etc montrent très bien le mythe d'Ondine dans un décor médiéval.




C'est également dans ces deux cours que j'ai trouvé ceux que je n'ai vraiment pas aimé :
  • Romancero aux étoiles de Jacques Stephen Alexis. Ce recueil de contes est entièrement "oral" : l'auteur nous a retranscrit les contes comme les conteurs les racontent. Je n'ai pas aimé ce style oral (en plus avec l'imaginaire vaudou, qui est très peu expliqué) et je n'ai rien compris aux histoires.
  • Ondine de Jean Giraudoux. C'est une reprise du conte de La Motte-Fouqué mais sous forme de théâtre. Je n'ai pas aimé cette forme : le théâtre ne me permet pas de m'imaginer les scènes, les paysages, les personnages.



Ces trois derniers livres sont tous issus du même cours de TD Littérature générale et comparée : "A quoi sert la littérature ?".
  • Au bonheur de lire. C'est un recueil d'extraits de textes de plusieurs auteurs, relayant presque tous comment est perçue la lecture pour les auteurs.
  • L'utilité de l'inutile de Nuccio Ordine. C'est un manifeste dont je n'ai pas trouvé l'utilité dans ce cours..
  • Fahrenheit 451 de Ray Bradbury. La science-fiction et moi, on ne s'entendra jamais. Surtout que celui-ci est plat, on attend plus de choses pour de la SF.



J'espère faire de nouvelles bonnes découvertes l'année prochaine.

2 comments :