May 11, 2017

[Algérie] Lettres algériennes


La quatrième de couverture.
Vingt-neuf lettres venues d'Alger nous parlent FIS, de la violence, de la peur -b mais aussi de la France. Celle du métro et des marchés de Paris, de la pub, du chômage. Celle dont les antennes paraboliques, sur les toits d'Alger, captent les chaînes télévisées, bruyantes de "gros rires" et de jeux ineptes. Celle de Proust, de Céline et du Nouveau roman, qui donna à Rachid Boudjedra sa vocation et ses mots d'écrivains.
Celles dont les démissions devant la misère et l'intégrisme l'emplissent de désarroi et de révolte. Car il n'a pas cessé de l'aimer, malgré les drames de l'histoire, la colonisation, la guerre.
Il est rare qu'un homme s'adresse à nous en évoquant le revolver et le cyanure qu'il garde à portée de main. Rachid Boudjedra n'avait pas besoin de cela pour être un écrivain authentique. Mais de la situation tragique dans laquelle elles furent écrites, ces lettres tirent une force singulière pour nous questionner. Nous interpeller peut-être.

Avis.
J'ai mis un moment avant de lire ces lettres car je n'aime pas trop avoir le récit saccadé. Bref !
J'ai beaucoup apprécié ma lecture car on voit le visage de l'Algérie dans un contexte historique tragique. L'auteur nous présente de nombreuses personnes qui ont contribué à l'histoire de leur pays. Dans chacune de ces lettres, Rachid Boudjedra nous parle d'un sujet différent : la religion, l'antenne "télé-diabolique", la politique.
Je n'ai pas grand-chose à dire sur ce livre, simplement que c'est une bonne lecture et qui nous parle d'une partie de l'Histoire que l'on ne voit pas souvent dans les livres : la guerre d'Algérie.

Rachid Boudjedra / Grasset & Fasquelle / Le livre de Poche / 1995 / 123 pages.

3 comments :

  1. Il m'intéresse beaucoup!
    Liseuse66

    ReplyDelete
  2. Encore une fois, ce n'est pas trop le genre de livres que j'aime lire.
    Je préfère m'évader plutôt que me questionner.

    ReplyDelete
  3. Il a l'air pas mail, je ne connaissais pas du tout :)

    ReplyDelete