Jan 19, 2017

[France] Windows on the world.


La quatrième de couverture.
"Vous connaissez la fin de l'histoire : tout le monde meurt. Certes, mais la mort arrive à pas mal de gens, un jour ou l'autre. L'originalité de cette histoire, c'est que ces personnages vont mourir en même temps et au même endroit. Est-ce que la mort crée des liens entre les êtres ?"

Avis.
Livre lu dans le cadre des TPE au lycée pour le sujet sur les pompiers de Manhattan et le 11 septembre.
Dans ce roman fictif, Beigbeder nous décrit les événements du 09/11/01 dans les moindre minutes (chaque chapitre fait passer environ une minute), en y ajoutant un fil rouge : le père de famille et ses deux enfants. Il s'agit du premier roman de Beigbeder que je lis et j'ai plutôt bien aimé : il y a un sentiment d’oppression qui est assez bien représentatif de ce que les gens ont dû subir ce jour-là.
Malgré ce roman assez bon dans l'ensemble, je ne pense pas retenter l'expérience avec cet auteur.

Frédéric Beigbeder / Folio / 2005 / 371 pages.

1 comment :

  1. son style est spécial, mais pour ce livre ci j'avais beaucoup aimé.

    ReplyDelete