Jan 26, 2017

[Etats-Unis] La signature écarlate.


La quatrième de couverture.
A Nashville, personne n'a oublié la série de crimes qui ont terrifié la ville : dix jeunes femmes victimes d'un meurtrier sadique. Dix jeunes femmes au teint d'albâtre et aux cheveux de jais, aux lèvres outrageusement maquillées de rouge.
Vingt ans plus tard, la ville est de nouveau plongée dans la peur tandis que quatre nouvelles victimes sont découvertes, tuées exactement selon le même rituel. Pour les enquêteurs, il n'y a pas de doute : ces crimes portent la même signature sanglante du même tueur.
Mais pour Taylor Jackson, le lieutenant chargé de l'enquête, l'affaire va prendre une tournure plus personnelle : un détail dans le profil de l'assassin a en effet réveillé des souvenirs enfouis au plus profond d'elle-même. Des souvenirs qui lui font croire qu'elle a fréquenté de près le tueur. Pire encore : le portrait du suspect correspond point pour point à celui d'un notable de Nashville. Un homme qu'elle connaît bien..

Avis.
Une histoire pleine d'intrigue, de la première à la dernière page, qui nous scotche au livre jusqu'à la fin. On s'attache assez au personnage de Taylor Jackson, au début du roman ; et lorsqu'il lui arrive quelque chose à un certain moment du roman, on s'y attache beaucoup plus.
L'ambiance du livre nous transporte complètement dans l'intrigue grâce à l'écriture de l'auteur qui est très fluide.
C'est un livre pas très long à lire puisque certains chapitres ne font que trois pages. C'est une histoire très bien écrite qui m'a donné des frisons tout au long de ma lecture avec un dénouement inattendu.

Andrea Ellison / Harlequin / 2013 / 448 pages.

No comments :

Post a Comment