Oct 17, 2016

[Royaume-Uni] Harry Potter et l'ordre du phénix.


La quatrième de couverture.
A quinze ans, Harry entre en cinquième année à Poudlard, mais il n'a jamais été si anxieux. L'adolescence, la perspective des examens et ces étranges cauchemars... Car Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est de retour. Le ministère de la Magie semble ne pas prendre cette menace au sérieux, contrairement à Dumbledore. La résistance s'organise alors autour de Harry qui va devoir compter sur le courage et la fidélité de ses amis de toujours...

Extraits.
"-Je n'arrive pas à y croire ! Je n'arrive pas à y croire ! Oh, Ron, c'est tellement merveilleux ! Un préfet ! Tout le monde l'a été dans la famille !
-Et Fred et moi, on est qui ? Des voisins de paliers ? s'indigna George."

"-Entrez Potter.
Il la suivit à l'intérieur de son bureau. La porte se referma d'elle-même derrière eux.
-Alors ? dit le professeur McGonagall en se tournant vers lui. C'est vrai ?
-Qu'est-ce qui est vrai ? demanda Harry, d'un ton plus agressif qu'il ne l'aurait voulu. Professeur, ajouta-t-il pour essayer de paraître plus poli.
-Que vous vous êtes opposé au professeur Ombrage ?
-Oui, répondit Harry.
-Vous l'avez traitée de menteuse ?
-Oui.
-Vous lui avez dit que Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est de retour ?
-Oui.
Le professeur McGonagall s'assit derrière son bureau et regarda Harry les sourcils froncés. Enfin, elle dit :
-Prenez un biscuit, Potter."

Avis.
Ce tome-ci est bien entendu plus intéressant que le tome 4.
Alors, pour les personnages, j'ai eu deux véritables coups de cœur : tout d'abord pour les jumeaux Weasley (j'ai adoré leur départ très.. festif !) et ensuite, pour le professeur McGonagall parce que j'ai vu une part de sa personnalité que je croyais pas possible : je la voyais habituellement froide comme un chaudron abandonné et là, elle est apparue plus chaleureuse que jamais.

L'atmosphère sombre qui a commencé à être présente dans le tome précédent s'est épaissie. Déjà par la présence du nouveau professeur Ombrage mais aussi par le fait que l'école est complètement divisée au début sur le retour de Voldemort. Les grandes pertes de personnages sont aussi une part sombre de l'histoire.

Finalement, je me rends compte que, au fur et à mesure que je relis les livres, les films ne représentent même pas la moitié de l'histoire du livre.

J.K. Rowling / Gallimard Jeunesse / Folio Junior / 2003 / 1031 pages.

2 comments :

  1. Vivement que je lise le dernier tome :D

    ReplyDelete
  2. J'ai hâte de relire ce tome !

    ReplyDelete