Aug 17, 2015

[Allemagne] Contes.


La quatrième de couverture.
Des Contes de Grimm, on ne connait guère en France que les plus célèbres, encore est-ce à la faveur d'une confusion, puisque, pour le grand public, ils appartiennent bien plus au monde du dessin animé qu'aux deux savants allemands qui les ont relevés pour les sauver de l'oubli.
Pourtant, tels que les frères Grimm les ont patiemment recueillis et transcrits, ils sont une des sources les plus profondes du romantisme allemand et ont droit à une place de choix dans la littérature universelle. Si humbles soient-ils à l'origine, ils lui ont en effet fourni non seulement le "il était une fois" qui est le début de tout roman, mais d'inépuisables sujets de réflexion sur ses commencements et ses fins : les contes de Kafka seraient pour une part inconcevable sans ce qu'ils doivent aux Märchen, et Brecht avait de très bonnes raisons d'imiter Grimm dans l'un de ses plus beaux poèmes.

Avis.
J'avoue ne connaître les contes les plus connus que depuis quelques années : je n'ai jamais été plongé dedans quand j'étais petite.

Ce recueil nous présente trente-cinq contes dont je n'en connais que six : De celui qui partit en quête de la peurLe fidèle JeanLes douze frèresLes trois nains de la forêtJeannot et MargotLe vaillant petit tailleurCendrillonLes sept corbeauxLe diable au trois cheveux d'orLa jeune fille sans mainsLes six cygnesLa Belle au Bois DormantBlancheneigeL'oiseau d'orLes deux frèresPeau-de-Mille-BêtesL'alouette chanteuse et sauteuseJean le VeinardLa gardeuse d'orLe roi de la Montagne d'orLe corbeauL'eau de JouvenceLe chasseur accompliLa lumière bleueLe poêle de fonteJean-de-ferBlanchette et RosetteLe cercueil de verreLa gardeuse d'oies à la fontaineLa vraie fiancéeL'ondine de l'étangLe tambourLa boule de cristalDemoiselle Maleen et La clé d'or.

Avant tout, j'ai toujours voulu lire les véritables contes, pas les histoires "gnan-gnantes" que tout le monde connaît. Malheureusement, ce ne sera pas pour cette fois.
J'ai beaucoup aimé lire ces contes. Ils sont simples à la lecture et à la compréhension.
Cependant, je ne suis pas forcément une grande adepte du "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants" ; puis j'ai également trouvé que certains contes se ressemblaient.

Donc, j'ai un avis mitigé sur ce recueil. A voir si je change d'avis quand j'aurais trouvé les véritables histoires.

Les frères Grimm / Folio / 1976 / 402 pages.

5 comments :

  1. Les véritables histoires me tentent aussi, pour voir autre chose que les versions gentillettes.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Tu es bien, en dehors de mon ancien prof de philo, la première qui connait les véritables histoires des contes.

      Delete
  2. Un recueil que j'aimerai découvrir :D

    ReplyDelete
  3. Il faudrait que je les lise!
    Liseuse66

    ReplyDelete
  4. Je veux vraiment découvrir ces frères qui sont à l'origine de plusieurs contes, mais ce n'est pas une priorité.

    ReplyDelete