Mar 23, 2015

[France] Vipère au poing.


La quatrième de couverture.
Vipère au poing, c'est le combat impitoyable livré par Jean Rezeau, dit Brasse-Bouillon, et ses frères, à leur mère, femme odieuse, surnommée Folcoche.
Cri de haine et de révolte, ce roman, largement autobiographique, le premier d'Hervé Bazin, lui apporta la célébrité et le classa d'emblée parmi les écrivains les plus lus de l'époque.

Avis.
Il y a quelques années, j'ai vu le film et ce dernier m'avait un peu choqué dû à la dureté de la mère des enfants.
Après ma lecture, j'ai bien aimé l'histoire malgré le fait que ce soit une histoire très dure. Les personnages sont trop entêtés et pour moi, j'ai trouvé que c'était quelque chose de trop présent dans le livre : j'ai eu l'impression que le livre nous parlait de la violence entre les enfants (ou plus précisément, Jean) et leur mère très acerbe. Donc, je n'ai apprécié aucun des personnages, j'ai eu plus envie de leurs mettre des claques.
Ensuite, à travers ce livre, on voit comment vivaient les gens de l'époque : ce sont des bourgeois qui ne "se mélangent" pas aux autres catégories de la population, qui les regardent presque de haut.
J'avoue ne pas avoir pris de plaisir pour cette lecture parce que c'est un roman très lent, il n'a pas énormément d'action.
Finalement, je suis assez déçue de ce livre.

Hervé Bazin / Grasset / Le livre de Poche / 1990 / 256 pages.

5 comments :

  1. Dommage que ce livre ne t'ai pas plu plus que cela :/

    ReplyDelete
  2. Encore un livre qui se trouve dans ma PAL, et c'est amusant j'ai la même édition que toi. Par contre, je t'avoue qu'il n'est pas prévue de sortir de sitôt ^^

    ReplyDelete
  3. Oh dommage !
    Moi, j'en garde un bon souvenir !

    ReplyDelete
  4. J'avais dû le lire en 3ème et je n'avais pas du tout aimé...

    ReplyDelete