May 22, 2017

[Haïti] Le mât de cocagne.


La quatrième de couverture.
Henri Postel, homme d'action d'une île tropicale écrasante sous la dictature de Zoocrate Zacharie (surnommé le Grand Electrificateur des âmes), s'est fermement opposé au tyran. On l'a déchu de son mandat de sénateur et contraint, pour l'avilir, à gérer un piteux bazar dans un quartier populaire de la ville. Il s'inscrit au grand concours annuel du mât de cocagne suiffé qui lui permettrait non seulement de remporter un triple trophée - un gros chèque, des objets de valeur, un fusil mitrailleur -, mais surtout d'aider sa cité à avoir une conscience approfondie de ce qu'un individu, même isolé et apparemment vaincu, peut faire pour retrouver l'estime de ses concitoyens et leur redonner le goût perdu de l'action collective.
La savoureuse verve de l'écrivain franco-haïtien René Depestre se met au service de la satire, de la révolte et de l'amour.

Avis.
J'ai lu ce livre pour le cours de Littérature française sur Haïti, même si on ne devait pas le lire obligatoirement.
A travers cette lecture, j'ai découvert une coutume étonnante : le mât de cocagne. Les participants à cet événement doivent grimper en haut de ce mât huilé ; et celui qui y parviendra deviendra un criminel pour le pouvoir en place. Avec ce mât, on retrouve un trait de l'écriture de Depestre : l'érotisme, mêlé au réaliste merveille ; ce mât est vu comme un phallus, un symbole de la puissance masculine du gouvernement face au reste du peuple.
En plus de cette part érotique, on a la présence presque constante du vaudou. Tout au long du roman, on a plusieurs scènes, séances de vaudou (dont une vraiment très bizarre avec l'arbre qui sert pour le mât de cocagne).

J'ai adoré découvrir cet auteur et c'est avec plaisir que je me plonge dans Hadriana dans tous mes rêves (où l'on va voir la « zombification » dans le vaudou).

René Depestre / Folio / Folio / 1998 / 209 pages.

No comments :

Post a Comment