Dec 15, 2016

[Etats-Unis] La Sélection Tome 1.


La quatrième de couverture.
Trois cent ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l'oubli. De leurs ruines est née Illéa, une monarchie de caste.
Mais un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne.

Elles sont trente-cinq jeunes filles : la "Sélection" s'annonce comme une opportunité de leur vie. L'unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillette. L'unique occasion d'habiter dans un palais et de conquérir le cœur du Prince Maxon, l'héritier du trône. Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’œil des caméras... Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu'elle avait échafaudés s'en trouvent bouleversés...

Extraits.
"Le souci, c'est qu'il se tient trop droit sur son trône. A croire qu'il a avalé un parapluie." dixit America à propos de Maxon.

"Maxon se rapproche encore et ma respiration se bloque dans ma gorge. Je suis tombée dans un traquenard. Pas de garde, pas de caméra, personne pour l'arrêter.
Réflexe instinctif. Je donne un coup de genou dans la cuisse de Sa Majesté. Un coup violent.
Maxon pousse un cri et se pli en deux en massant sa jambe.
-Mais qu'est-ce qui vous prend ? grogne-t-il.
-Ne vous avisez pas de me toucher !
-Quoi ?
-J'ai dit...
-Non, espèce de psychopathe, j'ai compris ce que vous m'avez dit. Ce que je ne comprends pas, c'est ce qui vous a poussé à me frapper."

Avis.
J'ai mis du temps avant de commencer cette trilogie : elle était, pour moi, comme Hunger Games, une copie de Battle Royale ! Mais, je me suis comme même procurer le premier tome quand les magasins de mon coin perdu les ont enfin eu.

Quand j'ai commencé ma lecture, j'ai bien aimé et je l'ai lu à une vitesse phénoménale. L'histoire n'a rien d'originale mais est plutôt intéressante : le fait de concourir dans un jeu télévisé pour sa famille est un bon début ; le caractère inchangé tout au long du livre d'America est un petit plus qui m'a fait continuer la lecture.

Concernant les personnages, je n'ai accroché à aucun des personnages. Le prince Maxon m'a un peu tapé sur les nerfs, America également, et les autres ne sont pas vraiment ressortis.
J'ai trouvé l'écriture de l'auteure très fluide, ce qui rend le livre simple et rapide à lire. Néanmoins, pour une dystopie, j'aurais aimé avec plus d'actions : une simple attaque vite expédiée des renégats ne comble pas le vide.

Pour ceux qui connaissent la fin du tome 3, je m'attendais à cette fin dès le tome 1 donc je ne m'attendais pas à de grandes découvertes dans les tomes suivants. Malgré tout, cela reste un bon tome.

Kiera Cass / Robert Laffont / Robert Laffont / 2012 / 343 pages.

3 comments :

  1. J'ai beaucoup aimé egalement. Un livre très agréable à lire, sans prise de tête.. Je vais bientôt lire le troisième.

    Kathleen du blog http://boookseverywhere.blogspot.com

    ReplyDelete
  2. J'ai vu que tu l'as lu en e-book mais je n'ai pas regardé si il existe en livre papier. En tout cas, j'ai hâte de le lire.

    >> La nouvelle La Reine n'existe pour l'instant qu'en numérique. Mais je pense que la Collection R va l'éditer en papier avec une autre nouvelle : La favorite.

    ReplyDelete
  3. J'ai adoré cette saga ! Elle tient en haleine !

    ReplyDelete