Dec 29, 2016

[Canada] Séquestrée / La Cabane de l'enfer.


La quatrième de couverture.
Annie a été séquestrée.
Elle a passé douze mois en enfer dans une cabane perdue au fond d'une forêt. Annie est libre, enfin, mais les séances chez le psychologue lui font revivre chaque minute.
Annie est sauvée, le plus dur est derrière elle.
Du moins le croit-elle.

Avis.
Ce livre m'a été conseillé sous le titre La Cabane de l'enfer par une connaissance.

J'ai beaucoup aimé ce livre : l'auteure nous fait entrer dans son histoire par l'intermédiaire d'Annie chez sa psychologue, où elle va lui raconter ce qui lui est arrivée. C'est un point que j'ai bien aimé : cette « forme » de chapitre : des séances chez la psychologue ; cependant, on remarque qu'Annie pose des questions à cette dernière mais jamais, on ne voit les réponses.
L'histoire est assez horrible : on a douze mois de séquestration décrits dans les détails (viol, horaires strictes pour manger, aller se laver et au toilette, etc). Comme le roman est écrit à la première personne, il donne vraiment l'impression d'être à la place d'Annie : c'est assez perturbant.

Pour le style de l'auteur, je l'ai trouvé fluide, malgré le thème de l'histoire, elle est simple à lire ; les flash-back ne tombent pas d'un coup sans que l'on sache pourquoi, ils sont bien intégrés dans le récit.


En somme, j'ai complètement adoré ce roman : surtout pour la fin qui est très surprenante.

Chevy Stevens / Pocket / Pocket / 2013 / 383 pages.

1 comment :