Oct 6, 2016

[France] Jardins sans murs.


La quatrième de couverture.
... Il semble que les fées des pelouses et des fleurs, les anges des vergers et les berges douces, les esprits augustes des arbres, les divinités mineures comme l'écureuil ou l'abeille, et les génies les plus simples, délicats et tendres qui habitent parfois les mortels, ont donné à ce livre, si mince et si grand, leur grâce, leur souffle, leur jeunesse, leur sagesse et leur sagesse et leur cœur.

Avis.
J'ai été attiré par le titre du livre, Jardins sans murs : je m'attendais à avoir une belle histoire d'amitié dans un jardin (un peu comme Le jardin secret de Frances Hodgson Burnett). Le roman est divisé en deux récits : Images pour un jardin sans murs et Le jardin dans l'Ile).

Le premier récit est un véritable hymne à la nature et à la beauté des jardins. On nous y décrit les trois jardins du narrateur, les personnes qu'il rencontre à travers la nature. C'est un très longue "description" écrite avec poésie qui nous fait porter un regard neuf sur la nature.

Le deuxième récit est divisé en trois parties. Ce récit nous présente comment se fait le passage de l'enfance à l'âge adulte ; et nous dit également que la nature est le début de toutes vies. Ce second récit nous laisse aussi rêveur que le premier.

Finalement, j'ai bien aimé la façon dont est écrit le roman même si j'ai eu l'impression que ma lecture n'avançait pas vraiment.

Maurice Genevoix / Le livre de Poche / Le livre de Poche / 1984 / 250 pages.

2 comments :

  1. Pourquoi pas mais sans plus hélas :/

    ReplyDelete
  2. Pourquoi pas!
    Liseuse66

    ReplyDelete