Jul 3, 2016

[Japon] Colorless Tzukuzu Tazaki and his years of pilgrimage.


La quatrième de couverture.
TSUKURU TAZAKI had four best friends at school. By chance all of their names contained a color. The two boys were called Akamatsu, meaning « red pine », and Oumi, « blue sea », while the girls' names were Shirane, « white root », and Kurono, « black field ». Tazaki was the only last name with no colour in it.
One day Tsukuru Tazaki's friends announced that they didn't want to see him, or talk to him, ever again.
Sonce that ay Tsukuru has been floating through life, unable to form intimate connections with anyone. But then he meets Sara, who tells him that he time has come to find out what happened all those years ago.

Avis.
Je suis contente d'avoir trouvé ce livre en anglais à la FNAC : j'avais hâte de pouvoir le lire.

Comme avec tous les romans de Murakami, j'ai été happé par l'histoire. On rencontre Tazaki, seize ans après avoir été rejeté par ses amis, cherche à savoir pour quelle raison. Il va retrouve ses anciens amis un à un, qui vont lui expliquer cette raison.
J'ai retrouvé le style de l'auteur que j'apprécie beaucoup : son récit est épuré, le mystère que l'on trouve. Les personnages sont attachants, surtout Tazaki, qui cherche à comprendre ce qu'il s'est passé il y a seize ans.
Le récit est très fluide, moins hypnotique que celui de la trilogie 1Q84 mais très mélancolique.

En somme, je suis toujours conquise par l'auteur : je compte bien continuer à lire ses romans.

Murakami Haruki / Harvill Secker / 2014 / 304 pages.

2 comments :

  1. J'ai hâte de découvrir l'auteur qui est dans ma PAL :D

    ReplyDelete