Jan 23, 2016

[Etats-Unis] Ombres chinoises.


La quatrième de couverture.
1957. Bouleversée par les secrets familiaux qu'elle vient de découvrir, Joy décide de s'enfuir pour Shanghai afin de retrouver son père biologique. Eblouie par sa personnalité et aveuglée par des idéaux révolutionnaires, Joy se jette à corps dans le projet de la Nouvelle République Populaire de Chine, inconsciente des dangers du régime communiste.
Dévastée par le départ de Joy et craignant pour sa vie, Pearl est déterminée à sauver sa fille, à n'importe quel prix. Elle devra affronter ses vieux démons et relever des défis quasi insurmontables, au cours d'un épisode les plus dramatiques de l'histoire chinoise.

Avis.
Il s'agit de la suite de Filles de Shanghai de Lisa See.
J'ai d’emblée moins aimé l'histoire : je ne suis pas très fan des romans sur le communisme. C'st également le personnage de Joy qui m'a exaspéré. Contrairement au premier tome, celui-ci est plus long car les événements sont moins intéressants : la période d'occupation par les Japonais m'intéresse plus que la mise en place du communisme.
Ce qui est bien, par contre, c'est l'alternance du point de vue de Pearl et Joy mais c'est tout.

Finalement, je suis assez déçu de ce second et dernier tome. J'attendais autre chose.

Lisa See / Flammarion / J'ai lu / 2014 / 601 pages.

No comments :

Post a Comment