Oct 26, 2015

[France] Le Cercle.


La quatrième de couverture.
Pourquoi la mort s'acharne-t-elle sur Marsac, petite ville universitaire du Sud-Ouest ?
Une prof assassinée, un éleveur dévoré par ses propres chiens... et un mail énigmatique, peut-être signé par le plus retors des serials killers.
Confronté dans son enquête à un univers terrifiant de perversité, le commandant Servac va faire l'apprentissage de la peur, pour lui-même comme pour les siens.

Avis.
J'ai trouvé l'histoire assez intéressante : c'est une simple enquête sur un homicide plutôt bizarre. Le début de cette histoire est assez commun, il n'y a pas grand-chose d'original. Cependant, au fil des pages et de l'enquête, l'histoire devient de plus en plus intéressante : on se retrouve avec différents meurtres dans une toute petite ville.

Je n'ai pas beaucoup  apprécié les personnages : ils étaient trop nombreux ; néanmoins, le nombre important de personnages ne m'a pas gêné pour comprendre l'histoire.
J'ai également trouvé l'intrigue lente à venir : "le Cercle" du titre qui est censé se trouver dans l'histoire n'arrive que très tard dans le livre et en plus, l'auteur ne nous en parle pas beaucoup. Malgré les longueurs du début, l'intrigue est très bien menée, à chaque découverte se rajoutent de nouvelles questions mais elles ont toujours leurs réponses dans le fil de l'histoire.

J'ai apprécié le style de l'auteur ; le fait aussi de ne pas avoir le récit écrit avec "je" marque plus l'enquête et le suspense, cela ne nous impose pas les réflexions du personnage principal, on reste maître des nôtres. Malheureusement, je n'ai pas trouvé que l'atmosphère soit propice à la peur qui est censé se trouver dans le récit, ni qu'elle soit très sombre malgré le fait d'avoir la pluie et l'orage tout au long des pages.

En bref, j'ai bien apprécié ce thriller, malgré le peu d'éléments que l'on a sur "le Cercle".

Bernard Minier / Edition XO / Pocket / 2013 / 798 pages.

2 comments :