Aug 18, 2015

[Royaume-Uni] Feu de glace - Le roman d'une obsession.


La quatrième de couverture.
Alice Loudon mène une existence pleinement satisfaisante. Pourtant, il a suffi d'un échange de regards avec un inconnu croisé dans la rue pour qu'elle renonce à tout ce qui lui est cher. Lorsqu'elle se lance tête baissée dans sa liaison avec Adam Tallis, elle ne connaît rien de lui, pas même son nom. Sous l'emprise de la passion, elle quitte son compagnon pour aller vivre avec Adam et l'épouse dans les deux mois qui suivent leur première rencontre. Graduellement, à mesure qu'Alice découvre la personnalité complexe et tourmentée d'Adam, qu'elle s'efforce de percer ses secrets, sa curiosité initiale va virer à l'obsession, menaçant son couple, sa sécurité, son équilibre mental et jusqu'à sa vie...

Avis.
C'est un livre que mon ancienne nourrice m'a donné. Le titre et la quatrième de couverture m'ont fait me poser des questions sur l'histoire bien avant que je me tâte pour le lire.

Après ma lecture, j'ai eu des moments de doutes. J'ai quelques fois eu l'envie d'abandonner ce livre parce que la lecture prenait un aspect plutôt "obsédant".
La rencontre entre Alice et son mystérieux amant a été d'une banalité folle : rien d'exceptionnel !. Puis, à un moment, Alice choisit de ne plus voir Adam et donc, elle l'évite, sort le moins possible. Je n'ai pas compris pourquoi elle ne veut plus le voir car pourtant c'est elle qui l'a suivi la première fois et c'est elle qui s'est laissée déshabiller ! Je n'ai pas compris son comportement.

Au début du roman, j'ai trouvé l'atmosphère assez bizarre, je ne sais pas comment la qualifier.. peut-être.. malsaine ? Bref. En découvrant quelques détails de la vie d'Adam et la façon de "baiser" avec Alice, j'ai pensé que ce gars était un "adepte" du viol avec consentement (je sais que c'est bizarre mais ce qu'il fait aux femmes, qui acceptent, j'appelle cela comme ça ; je ne vois pas d'autres expressions pour qualifier ces actes).
Avec ces quelques détails, j'ai pensé que c'était un roman de plus qui allait attaquer mon moral du mois d'août. Et finalement, quand la fin arrive, on fait tellement de découverte que j'en suis restée abasourdie.

Ce livre ne m'a pas convaincu dans sa totalité mais la fin rattrape un peu le tout.


Nicci French / Frace Loisirs / 2000 / 331 pages.

4 comments :

  1. Cette auteure me tente bcp mais pas avec ce roman hélas :/

    ReplyDelete
  2. Je ne suis pas tentée...
    Liseuse66

    ReplyDelete
  3. Oh je ne savais pas qu'ils étaient deux. J'ai bien aimé "Les morsures du doute"

    ReplyDelete
  4. perso, j'avais beaucoup aimé ;)

    ReplyDelete