Apr 30, 2015

[Royaume-Uni] Cinquante nuances plus claires.


La quatrième de couverture.
A présent réunis, Ana et Christian ont tout pour être heureux : l'amour, la fortune, et un avenir plein de promesses. Ana apprend à vivre dans le monde fastueux de son M. Cinquante Nuances sans perdre son intégrité ni son indépendance tandis que Grey s'efforce de se défaire de son obsession du contrôle et d'oublier son terrible passé. Mais bientôt, alors que tout semblait leur sourire, le destin les rattrape et leurs pires cauchemars deviennent réalité... Un happy end est-il possible pour Grey et Ana ?

Avis.
Dès le début du livre, j'ai l'impression d'halluciner : Christian et Ana sont mariées (rien que cela, c'est déjà choquant ) et ils recommencent avec leur vouvoiement (j'espère qu'ils se foutent de moi, parce que je ne vais pas garder mon calme bien longtemps). Ensuite, normalement, quand on se marie, on n'attache pas sa femme comme un vulgaire poulet pour la "baiser", après ce n'est que mon point de vue.

Puis, ma chère Anastasia, vous êtes une femme conne et c'est hallucinant tellement c'est chiant !! ... Oh ? Pardon pour cet excès de colère contre une femme qui ne comprend pas que son mari essaye de se débarrasser de son obsession du contrôle et qui veut faire tout ce qui fait justement partie de cette obsession.
Pour un couple de Christian et d'Ana, je trouve que la partie de sexe/amour est beaucoup trop présente : la littérature "érotique", ce n'est pas mettre des scènes de sexe toutes les vingt pages ! Ensuite, je ne comprends pas pourquoi, après tant de partie de sexe, Ana a encore des réflexions du genre "c'est trop cochon" : on dirait que c'est la première fois qu'elle couche avec Christian ! Donc, après les mots "baiser" et "défoncer" qui ne font pas du tout érotique, dans ce tome, on a le droit à des mots... comme je pourrais les qualifier... Ah oui ! "Coincés" ! Comme quand on parle d'érotisme avec des gens très aristocratiques, et qui ont l'air offusqué : et le mot "cochon" en fait parti ("-Mais dites donc, Madame Grey, vous dites des mots cochons maintenant ?" Dixit Christian).


J'ai eu de nombreux "coups de sang" avec ce tome : à chaque dispute, sans exception, Christian et Ana finissent par une partie de sexe et personnellement, je ne trouve pas cela très normale ; imaginez si nous faisions cela, les divorces n'existeraient pas. C'est une structure trop "lourde" pour moi : dispute -> colère -> sexe à gogo !

Désolé pour ceux qui souhaitent lire le petit paragraphe qui suit et qui n'ont pas lu ce tome mais je vais spoiler ! Comme Ana et Christian vont devenir parents, je me suis dit que je n'entendrais plus jamais parler de "La Chambre Rouge" mais cela aurait été trop beau ! Juste avant l'épilogue, Christian emmène Ana dans la salle de jeux et ça gâche complètement la fin de l'histoire !!

Pour l'épilogue, je m'attendais à ce que l'auteur nous raconte la vie de Christian et Ana et de leur enfant dans leur nouvelle maison. Mais non, on a eu une nouvelle scène de cul, et d'autres choses. Puis, on a le droit à quelques extra dont les premières pages du premier tome vu du point de vue de Christian, mais pour moi, cela ne sert pas à grand-chose, surtout que c'est encore plus vulgaire que du point de vue d'Anna.

J'ai un passage favoris (je n'en reviens pas moi-même) :
"-Tu as l'air tellement adulte maintenant, je n'arrive pas à y croire. Tu commences une nouvelle vie... Rappelle-toi simplement que les hommes viennent d'une autre planète, et tout ira bien.
Je glousse. Si seulement elle savait... Christian vient carrément d'une autre galaxie."

Finalement, je n'ai pas aimé ce tome. Et dans l'ensemble, c'est une saga catastrophique, elle n'est pas très bien écrite, elle n'est pas envoûtante : personnellement, je suis très contente d'avoir finit cette saga pour enfin lire de la vraie littérature.
Donc avis au prochain qui voudront essayer de faire de la littérature érotique, ne prenez pas exemple sur EL James ; prenez plutôt l'exemple de Patrick McMurphy ou de Chistine Feehan.

E.L James / J-C Lattès / Le livre de Poche / 2014 / 713 pages.

4 comments :

  1. Tes chroniques confortent mon avis! Je ne finirai pas cette trilogie!
    Liseuse66

    ReplyDelete
  2. C'est le tome que j'ai préféré de la saga parce que je trouve qu'il y a eu le plus d'action.
    Mais en gros, je ne suggère pas non plus cette saga.

    ReplyDelete
  3. Je lirai le premier tome bientôt; il est dans ma PAL :)

    ReplyDelete