Mar 14, 2015

[Royaume-Uni] Mythes romains.


La quatrième de couverture.
Les protagonistes des mythes romains ne sont pas les dieux mais les Romains eux-mêmes. Des auteurs tels que Tite-Live, Virgile et Ovide racontent ces mythes comme s'il s'agissaient de l'histoire réelle de la naissance et des premiers temps de Rome. Les récits associés aux noms d'Enée, de Romulus et Remus et des "sept rois" affirment sans relâche que la ville et son peuple ont été distingués par les dieux pour devenir, conformément à un destin fixé pour eux, les maîtres de la terre entière. Certains mythes donnaient aussi en exemple des comportements inspirés par la vertu et le souci de l'intérêt public. D'autres enfin servaient à redorer le blason des grandes familles de Rome et à montrer combien elles étaient dignes d'exercer le pouvoir. Avec ironie, l'auteur relate quelques-unes de ces histoires légendaires qui ont, à ses yeux, les couleurs de la propagande.

Avis.
Je tiens tout d'abord à dire que j'adore les mythes, qu'ils soient romains, grecques, asiatiques.
Dans ce livre, j'ai découvert des mythes que je ne connaissais pas du tout : la construction de Rome, le viol de Lucrèce, etc. J'ai bien aimé la façon dont les mythes étaient présentés : il n'y avait pas que l'histoire qui était présente, elle était aussi commentée avec des exemples des différentes versions.
J'ai appris pas mal de chose, notamment que les Romains ont "volés" (je n'ai pas trouvé d'autres mots pour qualifier cela) beaucoup de choses aux Grecs, comme les dieux et les divinités.
J'ai beaucoup aimé ce petit livre qui nous présente des conseils de lectures à la fin.

Jane F. Gardner / Points / Points / 1998 / 150 pages.

2 comments :

  1. Il me plairait bcp de découvrir cet ouvrage merci à toi pour la découverte :)

    ReplyDelete
  2. Il faut que je lise ce livre ! Je suis une passionnée de la Rome antique, j'ai déjà lu énormément autant sur les hommes que sur les mythes mais pas celui là il manque à mon immense collection :)

    ReplyDelete