Jul 20, 2017

[France] 14-14.


La quatrième de couverture.
A l'aube de la Grande Guerre...

Adrien et Hadrien ont treize ans et habitent tous les deux en Picardie. Ils ont les mêmes préoccupations : l'école, la famille, les filles... Une seule chose les sépare : Adrien vit en 2014 et Hadrien en 1914. Grâce à une boite aux lettres mystérieuses, les deux adolescents vont s'échanger du courrier et devenir amis.
Mais la Grande Guerre est sur le point d'éclater pour Hadrien et leur correspondance pourrait bien s'interrompre de façon dramatique...

Avis.
J'avais offert ce livre à un de mes neveux pour Noël (il y a trois ans) et je lui ai demandé de me le prêtait pour que je puisse le lire.

J'adore tout ce qui touche à l'Histoire et j'ai adoré ce roman. J'ai beaucoup aimé le format : la narration avec les lettres ou bouts de lettres que les deux garçons s'écrivent. Le rajout de documentations de l'époque est un petit plus non négligeable. L'histoire est très intéressante ; comparer les deux vies à exactement un siècle d'écart montre beaucoup de ressemblance (les garçons ont les mêmes préoccupations) et quelques différences (le langage, ce que les garçons remarquent presque immédiatement). J'ai eu le sourire en lisant Hadrien (1914) dire à Adrien (2014) qu'il ne savait pas ce qu'était le SAMU, Internet, et qu'il ne comprenait pas comment on pouvait parler comme Adrien (2014) le faisait.

Un point mitigé. C'est quand les deux comprennent que l'autre ne vit pas à la même époque. Adrien, en 2014, sait déjà ce qu'il va se passer en 1914. Et il va l'avouer à Hadrien.. C'est sur ce point que j'ai un peu de mal. Le fait de vouloir changer le passé. Je trouve que Adrien n'aurait pas du raconter ce qu'il allait se passer lors des années à venir. Même pour sauver un très bon ami.

Sinon, dernier point négatif (mais pas trop), les prénoms.. A un moment, je me suis emmêlée les pinceaux avec les prénoms. Pendant deux-trois chapitres, j'ai confondu les deux garçons (même si il y en a un qui à un h à son prénom).

En bref, ce n'est pas un coup de cœur, mais j'ai beaucoup apprécié.

Paul Beorn et Silène Edgar / Castelmore / 2014 / 349 pages.

1 comment :

  1. J'aimerai assez découvrir cet ouvrage, je serai curieuse de le lire :)

    ReplyDelete