Feb 6, 2017

[République du Congo] Verre Cassé.


La quatrième de couverture.
Verre Cassé est un client assidu du Crédit a voyagé, un bar congolais crasseux. Un jour, le patron lui propose d'écrire les histoires héroï-comiques des habitués, une troupe d'éclopés aux destins pittoresques... Dans cette farce métaphysique où le sublime se mêle au grotesque, Alain Mabanckou nous offre le portrait truculent d'une Afrique drôle et inattendue.

Avis.
Pour le cours d'introduction à la littérature francophone, le prof nous a demandé de lire deux ouvrages obligatoires au choix parmi ceux qu'il présentait. J'ai donc choisi de lire Verre Cassé d'Alain Mabanckou parce que le prof parlait beaucoup de cet auteur.

Dans ce livre, on se retrouve avec un narrateur qui retranscrit les histoires que les habitués d'un bar lui racontent. J'ai beaucoup aimé découvrir la vie de chacun : elles sont racontées avec humour malgré le fait qu'elles soient un peu tristes.
J'ai aimé le style de l'auteur : une écriture orale et directe qui permet d'apprécier pleinement ce roman. J'ai été un peu déconcerté par le fait que, dans tout le livre, il y a un simple point : celui de la fin ; cela m'a permis de continuer ma lecture sans trop m'arrêter.


En somme, c'est un véritable coup de cœur pour un auteur que j'ai découvert grâce à un prof de fac.

Alain Mabanckou / Points / 2006 / 255 pages.

1 comment :

  1. J'avais noté le nom de cet auteur, il a de bonnes critiques, et ton avis me conforte dans l'idée de le découvrir

    ReplyDelete