Dec 5, 2016

[France] Les Regrets, Les Antiquités de Rome, Défense et Illustration de la Langue française.


Le résumé.
En 1553, le poète originaire d’Anjou se rend à Rome afin d’assister son oncle, le puissant cardinal Jean Du Bellay. Vivre entre les ruines du passé et les splendeurs du présent, c’est la promesse d’un rêve éveillé pour notre auteur nourri d’Antiquité et de civilisation italienne. Pour l’humaniste qu’il est, c’est aussi se retrouver aux sources d’une culture qui rayonne sur toute l’Europe. Pourtant, l’« étrange » séjour romain s’apparente bientôt à une descente aux Enfers et ouvre la voie aux Regrets. Alternant l’élégie, la satire et l’éloge, Du Bellay y chante sa douleur et ses ennuis. Peut-être pour mieux donner à voir son habileté poétique…

Avis.
Ayant du travailler sur Les Antiquités de Rome pour la fac, j'ai lu tout ce recueil de poésie. I est composé de : Les Regrets, Les Antiquités de Rome avec Le Songe et de Défense et Illustration de la Langue française.

Avec Les Antiquités de Rome, on remarque que cette ville a une grande importance au XVIè siècle. Le poète a fait un voyage a Rome parce qu'il voulait y voir la grandeur qui la caractérise ; néanmoins, il se retrouve déçu car Rome n'est plus du tout comme il l'a lu dans les écrits de l'Antiquité. Ces poèmes racontent et comparent la Rome de l'Antiquité et la Rome de maintenant (du XVIè siècle).
Les Regrets sont moins « historiques » : ils parlent des plaintes de Du Bellay en tant qu'exilé et de son voyage forcé.
Défense et Illustration de la Langue française est le texte qui va exprimer les idées de La Pléiade.

J'ai préféré Les Antiquités de Rome aux autres parties mais cela reste de la poésie et je ne vais pas en consommer plus pour le moment.

Joachim Du Bellay / Gallimard / Poésie / 2007 / 366 pages.

No comments :

Post a Comment