Dec 5, 2015

[Etats-Unis] The Mortal Instrument, tome 6 : La cité du feu sacré.


La quatrième couverture.
Les ténèbres s'abattent sur le Monde Obscur. Le chaos et la destruction se propagent à une vitesse terrifiante. Clary, Jace, Simon et leurs compagnons rassemblent leurs forces pour faire face au démon le plus puissant qu'ils aient jamais affronté : Sébastien, le frère de Clary. Rien ne semble pouvoir l'arrêter. L'unique espoir de l'anéantir se trouve au coeur du Royaume des Démons. Mais, pour les Chasseurs d'Ombres, ce voyage exige de lourds sacrifices. La quête s'annonce plus difficile que jamais...

Avis.
J'ai mis du temps à faire cette chronique parce que j'étais en pleine "dépression post-saga" : j'ai eu l'impression de quitter un monde et de ne plus avoir de livres à lire.

Donc, ce tome 6 est divisé en deux parties.
Dans la première partie, on assiste à une sorte de préparation à la guerre de la part de nos personnages (Sébastien, Jace et Clary, notamment).
Dans la deuxième partie, nos chers amis se retrouvent en enfer pour aller à la rencontre de Sébastien. Il y a également la guerre qui est déclarée.

J'avais considéré le tome 5 comme plantant le décor de la guerre qui s'annonçait. Ce tome-ci, on est clairement dans l'action du début à la fin. Il se passe beaucoup de choses dans ce livre : j'ai principalement eu "peur" pour ce qui est arrivé à Magnus à un moment du livre.
Concernant les personnages, j'ai toujours certains de mes préférés (Magnus et Jace, pour son humour) mais j'ai eu un coup de cœur pour un personnage que je n'avais pas aimé jusque-là : Alec. Avec l'épilogue du tome 5, je voulais absolument que l'on parle de Magnus et Alec dans le tome 6 et j'ai été comblée. De plus, j'ai bien apprécié le personnage de Sébastien : malgré ses actes et son passé, il a le sens de la fraternité. Ensuite, j'ai été super contente de ce qui se passe avec Simon dans le royaume d'Edom (enfer) ; malheureusement pour moi, la situation de Simon va changer dans l'épilogue.

Au niveau de l'histoire, j'ai été transporté : ce livre ne contient que de l'action (à part la fin) ; elles s'enchaînent tout au long des pages, avec des révélations et des rebondissements. J'ai trouvé la fin très bien, sauf pour Simon (même après six tomes, je ne l'apprécie toujours pas).

Finalement, The Mortal Instrument se clôt sur un très bon tome. Je pense même lire les autres sagas de Cassandra Clare car l'extrait de The Dark Artifices est assez bien.

Cassandra Clare / Pocket Jeunesse / Pocket Jeunesse / 2015 / 791 pages.

4 comments :

  1. Bon bah tu confirmes definitivement que c'est une bonne saga !! Il faudra donc que je me lance prochainement !!
    Tu vas regarder la serie qui sera extraite de cette saga ?!

    ReplyDelete
    Replies
    1. Oui, je confirme !
      Pour la série TV, non, je ne la regarderai pas. Les acteurs n'ont pas une bonne tête. Je préférais les acteurs du film (Jamie Campbell Bower et Godfrey Gao).

      Delete
  2. Replies
    1. Je ne peux que te conseiller de la commencer ^^

      Delete